Investir en couple dans l’immobilier locatif à l’île Maurice pour optimiser la rentabilité

investir en couple immobilier locatif ile maurice

Investir en couple dans l’immobilier locatif s’avère toujours plus avantageux pour un couple qu’il soit marié, pacsé ou en concubinage. C’est à la fois un excellent moyen pour partager un projet en commun et également une solution plus économique, car vous vous répartirez alors les frais. Pour qu’un projet d’investissement en couple fonctionne, il convient néanmoins de s’informer sur toutes les possibilités afin d’en optimiser la rentabilité.

Pour un couple marié

L’achat d’un bien immobilier par un couple marié se base sur le régime matrimonial de celui-ci.

  • Le régime de la communauté

Le régime de la communauté entre en vigueur lorsqu’un couple n’est pas lié par un contrat de mariage. Il s’agit d’un régime de biens réduite aux acquêts, c’est-à-dire que quel que soit le mode de financement choisi, le bien immobilier acquis durant le mariage constitue un bien commun. Que vous l’ayez donc acheté par vos propres frais ou avec un apport financier de votre conjoint, ce bien immobilier vous appartient à tous les deux. De même, dans le cas d’un investissement locatif, les loyers perçus entreront également dans la communauté.

Dans le cas où vous décidez de mettre le bien immobilier acquis à l’île Maurice en dehors de la communauté, il vous faudra faire une déclaration d’emploi ou de remploi dans l’acte d’achat. Cette clause pourra etre rajoutée dans votre régime matrimonial par le biais d’un notaire.

  • Le régime de la séparation des biens

Ce régime vous autorise à jouir d’une indépendance financière et matérielle vis à vis de votre conjoint. S’il vous arrive donc de financer l’achat d’un appartement luxueux à l’île Maurice par vos propres moyens, celui-ci vous appartient à titre personnel. Dans le cas d’un achat en couple, chaque partie détiendra alors une partie préalablement indiquée dans l’acte notarié d’acquisition.

Pour un couple pacsé

Dans le cas d’un couple pacsé, tout dépend de la date à laquelle le pacte a été conclu et le régime choisi à au même moment.

  • Les couples pacsés avant 2007 sont par défaut, tous deux propriétaires de la moitié du bien acquis. Il convient alors dans ce cas de préciser votre apport personnel dans l’acte.
  • Les couples pacsés à partir de 2007 ont des patrimoines séparés par défaut. Par contre, si vous avez choisi le régime spécifique de l’indivision des acquêts, tous les biens acquis en commun à la date de la signature du pacte reviennent à chacun de vous à hauteur de 50%.

Pour un couple en concubinage

Si vous n’êtes ni pacsé ni marié, le bien immobilier acheté revient à celui dont le nom figure dans l’acte d’acquisition, même si l’autre a participé au financement. Celui-ci ne bénéficie également d’aucun droit en cas de décès de l’acheteur ou de séparation.

Si toutefois un couple en concubinage souhaite investir dans l’achat d’un bien immobilier ensembe, deux solutions se présentent :

  • L’achat en indivision : les deux noms sont inscrits sur l’acte notarié et les deux parties sont propriétaires en fonction de leur apport individuel. Toutes les décisions concernant la gestion du bien immobilier doivent également être prises à deux.
  • La création d’une SCI : les deux parties deviennent associés d’une société immobilière et chacun détient des parts à hauteur de son apport. Le gérant peut être ensuite désigné parmi les deux concubins par eux-mêmes.

Vous avez envie d’information complémentaire sur les investissements à l’Île Maurice, remplissez notre formulaire, un consultant vous contactera dans les plus brefs délais.

    [anr_nocaptcha g-recaptcha-response]

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    dix-huit + 13 =