L’éducation à l’Ile Maurice

Education a l'Ile Maurice

Vous avez décidé d’investir dans l’immobilier à l’Ile Maurice ? D’après le Property Development Scheme(PDS), vous aurez droit à de nombreux avantages : l’un deux est qu’à partir du moment où vous dépensez 500 000$ ou plus lors d’un investissement, vous pourrez être domicilié fiscalement sur le territoire mauricien. Cela vaut aussi pour votre compagne et vos enfants de moins de 24 ans pour 183 jours par an à partir du moment de l’acquisition du bien. Si vos enfants viennent vivre à l’Ile Maurice, leur éducation doit être prise en charge. Voici donc un aperçu du système éducatif sur le territoire mauricien…

Un système éducatif basé sur le système anglais

Depuis 1968, l’année où l’Ile Maurice a acquis son indépendance, Sir Seewoosagur Ramgoolam a rendu l’éducation gratuite, ce qui a donné l’opportunité à tous de recevoir une éducation.  Ce droit à l’éducation est une obligation jusqu’à l’âge de 16 ans. En 2019, l’annonce avait fait sensation dans tous les médias: L’éducation tertiaire est devenue gratuite. Le budget alloué à l’éducation en 2019/2020 est la somme conséquente de Rs17.1 milliards. Le système éducatif mauricien est divisé en pré-primaire, primaire, secondaire et tertiaire. Au stade primaire, tous les enfants doivent être scolarisés sinon la partie responsable sera passible d’une amende ou même d’une peine de prison. Il est à noter que le port d’uniforme est obligatoire pour la plupart des établissements scolaires de l’Ile Maurice, surtout ceux du gouvernement.

L’enseignement pré-primaire : Une étape importante dans la scolarisation de l’enfant

Cela concerne généralement les enfants de 3 à 5 ans. L’éducation et les soins de la petite enfance deviennent de plus en plus importants aux yeux des parents. Si le gouvernement mauricien propose des sections pré-primaires dans certaines écoles primaires, la plupart des écoles maternelles restent privées. Une subvention de Rs200 est allouée aux enfants fréquentant ces dernières. Une organisation pour la protection et l’éducation de la petite enfance a été mise en place en 1984 pour donner aux enfants de 3 à 5 ans – capables ou autrement capables – l’opportunité d’une éducation préscolaire de qualité.

L’école primaire : obligatoire de 5 à 11 ans

Le système primaire mettait autrefois les élèves sous pression avec l’examen du Certificate of Primary Education(CPE) qui venait attribuer aux enfants des collèges en fonction de leur performance à l’examen. A partir de 2016, le système a été revu pour introduire le Nine-year schooling et le Primary School Achievement Certificate(PSAC). Ce dernier est un examen qui se déroule sur années : La première contrôle l’histoire-géographie en Grade 5 et le reste se voit testé en Grade 6. Il existe aussi quelques établissements français où les règles diffèrent, privilégiant le système français au système anglais.

Le collège : Des choix déterminants à faire

L’enseignement secondaire, c’est 7 années de scolarité. En Grade 9, les élèves se voient soumis au National Certificate of Education ainsi qu’au choix de leurs matières pour accéder à l’enseignement secondaire supérieur.  L’enseignement secondaire supérieur  est divisé en deux étapes : A l’issue du Grade 11, les élèves passent l’examen du School Certificate de Cambridge et ceux qui réussissent l’examen se voient soumis au Higher School Certificate en Grade 13. Du côté des établissements français, les élèves sont soumis au Brevet et au Baccalauréat lors de ces mêmes étapes. Ces deux examens visent à déterminer le parcours professionnel de l’élève jusqu’à l’université.

L’éducation tertiaire : Se spécialiser pour l’avenir

Vous aurez un grand choix d’institutions d’enseignement supérieur sur le territoire mauricien. L’Université de Maurice, fondée en 1965, est un établissement très fréquenté : Avec ses 6 facultés(Lettres et Sciences Sociales, Sciences naturelles, Ingénierie, Agriculture, Droit et administration, études océanographiques), elle se place parmi les institutions les plus prisées à l’Ile Maurice.
Il existe notamment plusieurs institutions privées(61 au total) à renommée internationale sur le territoire. En effet, pour obtenir un diplôme international, pas besoin de s’éloigner du territoire. A Moka, l’Institut Charles Telfair en association avec l’Université de Curtin en Australie donne l’opportunité à plus d’un d’entreprendre un diplôme en arts, commerce, design d’intérieur et developpement de logiciels. Cela permet même à des étudiants de terminer leurs études en Australie. L’étudiant a aussi tendance à privilégier l’enseignement à distance, qui lui permet de travailler et acquérir de l’expérience le temps de recevoir son accréditation.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

6 − six =