L’île Maurice, un possible nouveau paradis fiscal ?

L’île Maurice, un possible nouveau paradis fiscal ?

L’île Maurice est devenue en l’espace de quelques années un acteur non négligeable dans le domaine de l’économie dans les Mascareignes. La hausse du nombre d’investissements d’entité étrangère en est la principale cause. Mais qu’est-ce qui a entraîné cette hausse et quels en sont les facteurs ?

L’île Maurice, l’un des meilleurs choix d’investissements

Depuis la diversification des activités à l’île Maurice, le gouvernement a mis en place plusieurs offres pour cibler notamment les retraités ainsi que les investisseurs étrangers. Le but ? Augmenter le nombre de visiteurs sur l’île et ainsi permettre un développement plus poussé de l’économie locale. En effet, la formule semble fonctionner, car près d’un investisseur sur 4 dans le monde opte pour l’île Maurice.  L’une des raisons les plus flagrantes est notamment la fiscalité appliquée sur les lieux.

Elle est plus avantageuse comparée à la fiscalité de l’hexagone, car il y a effectivement un taux unique de 15 % pour les impositions. Certaines personnes en viennent même à catégoriser l’île comme étant un nouveau paradis fiscal. Cependant, tout est bien en règle, car le gouvernement a fait des compromis avec plusieurs états, dont la France, pour qu’il n’y ait pas de double imposition. La taxation des revenus issus de l’île Maurice n’est pas également obligatoire en France.

L’île Maurice, forces et faiblesses en termes d’investissements

Ayant développé ses différentes activités depuis peu, il y a encore de la place pour des dizaines, voire des centaines d’investisseurs. Que ce soit dans le domaine du cinéma ou du théâtre-spectacle, tous les secteurs d’activités sont actuellement en pleine expansion et donc la concurrence est encore en plein démarrage. Pour l’instant, les productions cinématographiques locales ne sont pas encore aussi célèbres que ceux de Bollywood, mais avec les différents investissements en cours et à venir, il y aura du changement.

Les Mauriciens étant composés de plusieurs ethnies, de plusieurs cultures, les scénaristes n’auront pas du mal à y recruter et ainsi doper le monde de l’emploi et en même temps celui de la culture. La seule faiblesse rencontrée à ce jour serait les contraintes de l’État vis-à-vis des investisseurs étrangers. La logique se porte surtout sur l’existence d’un intérêt commun tant pour le gouvernement, tant pour la population que pour l’investisseur en question. En effet, ces critères sont à remplir pour l’investisseur avant de pouvoir opérer à l’île Maurice. Des critères d’éligibilités ont en effet été mis en place afin de sécuriser tous les investissements entrants et ainsi permettre une sécurité à tout un chacun.

Y a-t-il des bénéfices possibles à l’île Maurice ?

Comme tout investissement, le succès n’est pas garanti. Cependant, force est de constater qu’au vu du nombre de marchés présents sur l’île, tout le monde en a pour son investissement. Le nombre de secteurs ouvrant leurs portes étant en perpétuelle augmentation et le nombre de concurrents étant encore assez faible, il est tout à fait possible de développer son projet dès maintenant. À ce jour, l’industrie du cinéma, du bien-être, de l’immobilier ou encore de l’externalisation occupent près de 35 % des activités les plus rentables sur l’île. Les prix peuvent varier, mais avec les règles fiscales en vigueur, les bas prix sont proposés un peu partout. Il ne reste plus qu’à se distinguer de par la qualité des services proposés.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

4 × 1 =