Crédit immobilier : Vous faut-il une assurance perte d’emploi ?

Investir dans l’immobilier nécessite parfois un financement important que l’on ne peut réaliser qu’avec un crédit immobilier dont les mensualités peuvent être une charge conséquente. Si le remboursement peut se faire facilement avec un emploi stable, on ne peut jamais être réellement sûr des changements qui peuvent survenir dans le secteur professionnel. L’assurance perte d’emploi serait-elle une alternative intéressante pour se protéger d’une éventuelle incapacité à payer ses mensualités ? Explications.

L’assurance perte d’emploi : Quelle importance pour un crédit immobilier

L’angoisse de perdre son travail est constante en France pour une grande majorité de la population. Ainsi, après avoir sollicité une offre de crédit immobilier, comme par exemple celles proposées sur cette plateforme comparative http://www.detective-banque.fr, certains futurs propriétaires vont se tourner vers une assurance perte d’emploi. Bien que la démarche ne soit pas obligatoire, elle fait partie de celles que les banques et emprunteurs devraient prendre en considération avant la signature d’un tel contrat. La plupart des personnes qui y souscrivent la trouvent par défaut dans leur contrat de crédit immobilier. Pour le reste, il faudra demander auprès de son assureur ou de son banquier lors de la signature du prêt afin de connaître précisément les couvertures de cette garantie.

Les limites de l’assurance perte d’emploi

Comme l’indique les professionnels du courtage en crédit immobilier, l’assurance perte d’emploi reste une option peu utilisée par les clients et les établissements bancaires. Pour cause, cette clause n’est pas aussi attractive que ce que l’on pourrait croire. En effet, les conditions imposées par les banques et compagnies d’assurance ne sont pas toujours les mêmes. Il est d’ailleurs important de noter que les limites de la clause changent d’un contrat de crédit immobilier à un autre.

Une éligibilité stricte

Le fait que l’assurance perte d’emploi ne soit pas proposée à la signature du contrat de crédit immobilier est le principal frein pour que les emprunteurs la sollicitent. En dehors de cela, l’éligibilité assez stricte pour ce type de contrat n’aide pas les futurs acquéreurs à y souscrire. Parmi les caractéristiques que le client doit respecter, il y a par exemple une garantie de continuité du travail. Les travailleurs indépendants, les agriculteurs et commerçants ainsi que les travailleurs en période d’essai ne pourront donc pas profiter de cette offre. En plus d’avoir un CDD, il faudra que le client sollicitant un crédit immobilier ait une ancienneté de plus de 6 mois. Pour de nombreuses compagnies d’assurances ou établissements bancaires, le fait d’avoir moins de 50 ans est également une clé importante pour bénéficier d’une assurance perte d’emploi dans le cadre d’un contrat de crédit immobilier.

Une couverture assez limitée

Mais il n’y a pas que l’éligibilité qui rend l’assurance perte d’emploi peut attrayante. Un petit coup d’œil sur le contrat vous permettra de comprendre que les situations couvertes par cette clause ne sont pas aussi larges que ce qu’il y paraît. Déjà, les motifs de perte d’emploi pris en compte par cette assurance ne sont pas très larges. Seuls les emprunteurs ayant subit une perte d’emploi non volontaire seront pris en compte. Toutes les personnes étant licenciées pour motif personnel ne seront également pas couvertes par l’assurance perte d’emploi. Seuls les renvois pour raison économique seront donc pris en charge dans le cadre du remboursement d’un crédit immobilier. De même, la couverture ne prend pas toujours effet dès sa signature. Certains contrats ne permettent aux emprunteurs d’en bénéficier uniquement si le licenciement ne survient qu’au bout de la première année de remboursement. Enfin, il faut savoir que les coûts de l’assurance perte d’emploi sont plus chers que ce qu’il n’y paraît, sachant que le coût moyen de cette dernière est de 0,20% du capital demandé par l’emprunteur.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

18 + dix-huit =