Comment gérer sa propriété à l’île Maurice

investir dans l'immobilier locatif sans apport

Après avoir acheté un bien immobilier à l’île Maurice, vous pouvez dorénavant bénéficier de nombreux avantages. Vous n’allez non seulement profiter de belles plages mais également d’une fiscalité attrayante, une économie stable, des revenus de location et beaucoup d’autres. En tant que nouveau propriétaire d’une magnifique villa, il est important pour vous de bien la gérer. Voici les informations nécessaires afin que vous puissiez gérer avec succès votre bien immobilier.

Pensez à la sécurité

Il peut être difficile pour vous de savoir à l’avance le niveau de sécurité de votre bien immobilier. Cependant vous pouvez quand même vous assurer que votre nouvelle maison a tous les équipements nécessaires pour que vous soyez plus serein.

Dans le cas où vous avez acheté un bien déjà construite, assurez-vous de demander si un système d’alarme a déjà été installé. Si c’est bien le cas, il vous suffira de réactiver l’alarme en contactant le fournisseur. Les entreprises de sécurité à l’île Maurice, offrent plusieurs services dont le service de surveillance à distance pour le système d’alarme ou le service de patrouille immédiate dans le cas où l’alarme est déclenchée. La patrouille la plus proche de vous viendra vérifier votre propriété dans le plus bref délai.

Optez pour des services de location

Si vous ne souhaitez pas vous préoccuper des restrictions liées à la location de votre bien immobilier, tournez-vous vers des services de location. C’est souvent un choix pris par un propriétaire ne vit pas à l’île Maurice ou qui est trop occupé pour gérer la location. Différentes entreprises de location proposent différents services. En général leur service consiste à prendre en charge la gestion du contrat de location, faire des visites, gestion des urgences, renouvellement du bail et l’entretien de propriété. Les frais dépendent des situations mais normalement sont entre 5 % et 10 % du loyer annuel et peuvent atteindre 15 % dans le cas de la gestion complète.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

3 × 2 =