Achat sur plan (VEFA) ou dans l’ancien à l’île Maurice : avantages et inconvénients décryptés pour vous

achat sur plan vefa ile maurice achat dans ancien ile maurice

Vous êtes enfin décidé à investir dans l’immobilier à l’île Maurice. Mais vous hésitez encore entre l’achat sur plan (VEFA) ou dans l’ancien. Investir dans le neuf est-il plus avantageux qu’acheter dans l’ancien ? Nous avons décrypter les avantages et les inconvénients de ces deux options pour vous aider à faire rapidement votre choix.

Acheter en VEFA : avantages et inconvénients

La Vente en Etat Futur d’Achèvement (VEFA) concerne la vente d’un bien immobilier à construire ou en cours de construction. Elle permet de profiter de nombreux avantages non négligeables.

  • Un logement neuf construit dans les normes

Acheter un bien immobilier sur plan vous permet d’acquérir un logement construit suivant les normes en vigueur, avec les performances thermiques optimales. A l’île Maurice, acheter un appartement neuf vous garantit de réaliser d’importantes économies d’énergie.

  • Un logement entièrement personnalisable

Acheter en VEFA, c’est avoir la possibilité d’obtenir un logement entièrement à son goût. Le promoteur immobilier mauricien vous propose en effet des catalogues d’options que vous pouvez choisir en fonction du programme immobilier que vous achetez, et surtout de votre budget. Cela concerne notamment les détails importants d’une habitation comme l’ajout d’une cloison, la couleur du carrelage de la cuisine, les accessoires de la salle de bain ou encore les placards dans les chambres.

  • Un paiement fiable

La vente en VEFA a l’avantage de proposer un mode de paiement fiable et échelonné en fonction de l’avancement des travaux sur le chantier.

Au moment de la signature du contrat de vente chez le notaire, le promoteur immobilier transfert ses droits sur le terrain et la propriété des constructions existantes à l’acheteur. Au fur et à mesure que les travaux avancent, les parties nouvellement construites sur le logement deviennent également la propriété de l’acquéreur, moyennant paiement du prix convenu à chaque étape réalisée des travaux, et en fonction du calendrier de paiement mentionné dans l’acte de vente. Et l’acheteur n’est contraint de payer que si les travaux avancent réellement.

Ce procédé permet à l’acheteur de contrôler la réalisation de la construction de sa future maison et de contrôler aussi son budget.

  • Des économies à court et à long terme

L’achat en VEFA vous permet de profiter des mêmes avantages proposés dans l’achat dans le neuf. C’est-à-dire une réduction des frais de notaire (2 à 4% du prix total de l’achat contre 7 à 8% dans le neuf). A l’île Maurice, les biens immobiliers neufs sont exonérés de taxe foncière et profitent d’une TVA à taux fixe de 15%.

De plus, acheter dans le neuf vous exempte de tous travaux d’envergure pendant plusieurs années. Des économies qui peuvent vous permettre d’épargner, rembourser un emprunt en cours voire investir dans un nouvel achat.

  • Un achat encadré par la loi

La loi mauricienne encadre de manière très stricte l’achat d’un logement en VEFA. La transaction est sécurisée par de nombreuses garanties que le promoteur immobilier se doit obligatoirement de fournir. L’acheteur dispose même d’un délai de réflexion de 10 jours à compter de la signature du contrat de réservation, pour annuler l’acquisition et récupérer son argent. Au-delà de ce délai, une clause suspensive lui permet encore de se rétracter en cas de refus de son emprunt immobilier.

Par ailleurs, trois garanties obligatoires couvrent les maisons et appartements achetés neufs à  l’île Maurice pendant une durée de 10 ans.

– La garantie du parfait achèvement qui protège le logement contre les défauts qui ne relèvent pas d’une usure normale pendant un an.

– La garantie biennale offre une garantie de réparation ou remplacement des éléments dissociables de la construction pendant 2 ans. Entre autres, les radiateurs, les robinetteries ou encore les volets roulants.

– La garantie décennale qui couvre les domamges de la structure de construction pendant 10 ans.

  • Un prix d’achat plus élevé

Bien évidemment, autant d’avantages a un prix et généralement l’achat dans le neuf coûte plus cher que dans l’ancien. Néanmoins, l’achat en VEFA permet de faire des économies sur le long terme puisqu’il vous évite des dépenses importantes en termes de travaux et d’énergie.

  • Des délais de livraisons variables

Etant donné qu’il s’agit d’un projet non entamé ou en cours de construction, le délai d’achèvement des travaux peut varier d’un programme à un autre. La date de livraison indiquée dans le contrat de réservation est donc prévisionnelle. Mais l’avantage, c’est que le logement est immédiatement à votre disposition à la livraison des clés. L’astuce, c’est d’opter pour l’achat en VEFA d’un programme immobilier déjà en cours de construction dont les travaux se terminent généralement au bout de quelques mois.

Acheter dans l’ancien : avantages et inconvénients

  • Un logement moins cher

L’immobilier ancien est généralement le choix conseillé si vous avez un budget assez serré. L’ancien est en effet toujours moins coûteux que le neuf. De plus, l’offre est souvent plus importante dans l’ancien que dans le neuf, vous ne risquez pas de passer des mois à trouver un logement qui vous convient.

Le plus intéressant dans l’ancien, c’est de pouvoir acheter directement auprès d’un particulier, sans passer par un intermédiaire. Cela permet de faire des économies importantes sur le prix d’achat final du logement. Un agent immobilier vous taxe en effet de 3 à 8% de la valeur du bien si vous passez par une agence immobilière. Et il faut noter que les « frais de notaire » sont souvent plus élevés dans l’ancien que dans le neuf (respectivement 7 à 8,5% contre 3 à 4%).

  • Un achat favorable à l’emprunt

Dans l’ancien, la garantie « réelle » du prêt immobilier concerne une inscription de privilège de prêteur de deniers (IPPD) contre une hypothèque dans le neuf. Et cela représente seulement 0,6% du capital emprunté contre 2 à 3% pour l’hypothèque. Si vous optez donc la caution d’un organisme spécialisé comme le Crédit Logement, il faut prévoir 1,2 à 2% du montant emprunté avec la possibilité de récupérer 50 à 70% de la somme versée en fin de prêt.

  • Un logement lourdement taxé

Acheter dans l’ancien vous contraint obligatoirement à prévoir des coûts supplémentaires de travaux d’entretien ou de rénovation que vous n’aurez absolument pas à faire dans le neuf. L’ancien ne vous offre en effet que la « garantie des vices cachés » qui est particulièrement difficile à mettre en oeuvre.

Vous avez envie d’information complémentaire sur les investissements à l’Île Maurice, remplissez notre formulaire, un consultant vous contactera dans les plus brefs délais.

    [anr_nocaptcha g-recaptcha-response]

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    dix-huit − 4 =