Les 5 moyens d’obtenir le permis de résidence permanent à l’île Maurice

obtenir permis de residence permanent ile maurice

Un ressortissant étranger a le droit de séjourner 3 mois dans l’année, renouvelable une fois, avec un visa « touriste ». Le statut de résident permanent à l’île Maurice est octroyé aux étrangers sous des conditions spécifiques. Le Board of Investment, un organisme mis en place par le gouvernement mauricien, est en charge de faciliter l’obtention du permis de résidence à l’île Maurice. Avec le Cabinet du Premier Ministre, ils reçoivent et valident les dossiers de demande d’obtention d’un permis de résidence permanent à l’île Maurice. Focus sur les différents moyens possibles pour obtenir le statut de résident permanent sur le sol mauricien.

Investir dans l’immobilier à l’île Maurice

Acheter un bien immobilier à l’île Maurice sous les conditions réservées aux investisseurs étrangers, est la première solution permettant à un ressortissant étranger d’obtenir un permis de résidence permanent à l’île Maurice. Dans cette optique, la valeur du bien immobilier acquis doit être d’au moins $500 000. Celui-ci doit également faire partie d’un programme PDS (Property Development Scheme) qui remplace désormais les anciens programmes RES et IRS dont certains restent cependant toujours éligibles. Le permis de résidence mauricien est accordé à tout investisseur respectant ces conditions dans l’achat d’un appartement luxueux ou d’une résidence en pleine propriété à l’île Maurice. Un permis dont la validité perdurera tant qu’il reste propriétaire du bien acheté.

Il est également possible pour le ressortissant étranger d’acheter un bien immobilier en nom propre ou via une société. Dans ce caus, un seul représentant de ladite société bénéficie d’un permis de résidence rattaché au bien immobilier.

Créer une société à l’île Maurice

La création d’une société est la deuxième solution possible pour obtenir le permis de résidence permanent à l’île Maurice. L’Etat Mauricien accorde en effet, un permis de résidence à un ressortissant étranger qui souhaite ouvrir sa propre société ou exercer une profession libérale sur le territoire mauricien, pour une validité de 3 ans renouvelable sous certaines conditions.

Médecin, consultant ou dentiste est donc éligible au permis de résidence permanent à l’île Maurice à condition de justifier d’un investissement de départ de $ 30 000, au lancement de son activité. Il doit également avoir obtenu les autorisations nécessaires à  l’exercice de sa fonction et réaliser par la suite un chiffre d’affaires annuel de plus de Rs 600 000.

Selon la loi en vigueur sur le sol mauricien depuis 2002, le ressortissant étranger peut créer une société et disposer 100% du capital social à condition d’exercer une activité spécifique figurant sur une liste préétablie par les autorités mauriciennes. Il doit également justifier d’un investissement de départ de $100 000, hors achat de foncier. Son chiffre d’affaires doit ensuite chiffrer dans les Rs 4 000 000 minimum (soit environ 100 000 euros).

Au bout de trois années d’existence, la société ou l’activité établie à l’île Maurice permet à son initiateur d’obtenir un permis de résidence d’une durée de 10 ans renouvelable.

Travailler à l’île Maurice

Le permis de séjour et de travail est désormais combiné en un seul et unique permis, le Permis de Travail ou Occupation Permit. Pour les salariés professionnels d’une entreprise locale, un salaire mensuel minimum de Rs 60 000 est exigé. Toute entreprise installée à l’île Maurice peut effectuer une demande à travers le Board of Investment pour obtenir un permis de travail à un quelconque employé étranger dont la rémunération mensuelle correspond à celle indiquée un peu plus haut. Au bout de 3 ans d’activité à l’île Maurice, le ressortissant étranger peut soumettre une demande pour obtenir un permis de résidence permanent. Ce permis sera valable pour 10 ans et autorisera le ressortissant étranger de travailler, vivre et réaliser un achat immobilier à l’île Maurice.

Prendre sa retraite à l’île Maurice

Une autre alternative pour obtenir le statut de résident mauricien, la retraite à l’île Maurice. Cette possibilité est intéressante car il suffit d’avoir 50 ans pour prétendre à un statut de retraité sur le sol mauricien. Bien évidemment, être un retraité suppose que l’individu n’exerce plus aucune activité professionnelle. Néanmoins, il peut toujours disposer de sources de revenus complémentaires comme les dividendes par exemple. Les lois mauriciennes sur la retraite exigent en outre un apport minimum de $ 40 000 par an, perçu en dehors du territoire mauricien. Des fonds qui devront être rapatriés surn un compte courant ouvert auprès d’une banque locale. Le retraité étranger obtient, dans ces conditions, un permis de résidence valable pour 3 ans, renouvelable en un permis de résidence permanent sous condition de bonne moralité.

Le permis de retraité ne requiert pas obligatoirement l’achat d’un bien immobilier. Il peut également choisir de louer un appartement ou une maison.

Etre un membre de la famille d’un résident mauricien

Pour tous les cas précédemment cités, l’Etat mauricien accorde un permis de résidence valable pour le ressortissant étranger, son conjoint ainsi que leurs enfants à charge. Attention, seul le conjoint marié et les enfants mineurs sont éligible à un permis de résidence permanent à l’île Maurice. Les enfants de plus de 18 ans peuvent obtenir ce permis à condition d’être inscrits dans un enseignement à plein temps à l’île Maurice. Le permis de résidence permanent n’est en outre pas accordé aux concubines, mais celles-ci peuvent toujours obtenir un Permis de Séjour renouvelable sur une base annuelle.

Vous avez envie d’information complémentaire sur les investissements à l’Île Maurice, remplissez notre formulaire, un consultant vous contactera dans les plus brefs délais.

    [anr_nocaptcha g-recaptcha-response]

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    5 × quatre =